„Je n’oublierai jamais l’odeur qui émanait de la cuisine de ma grand-mère.”

Du Žganci au petit déjeuner: de la maïzena la plupart du temps, avec du lait et de la choucroute en hiver. Il y avait de la “Pristava», une soupe de carottes, pommes de terre et rutabaga, cuit dans un poêle à pain pour le déjeuner et pour le dîner des pommes de terre en robe des champs et de la bouillie de millet.